De l’angoisse de fusion au risque de soumission

Synthèse en 30lignes par F. NICOLAS dans le cadre de mon apprentissage professoral.

P. Jeammet et P. Meirieu proposent deux thèses distinctes, mais qui se répondent l’une à l’autre.

Jeammet s’intéresse à l’idée de la dépendance. L’être humain angoisse de verser dans deux extrêmes : dépendance extrême, angoisse de fusion ou au contraire une indépendance extrême, angoisse d’abandon. Il s’agit alors de trouver une distance d’équilibre.

L’adolescent étant en construction de lui-même, il se heurte de façon aiguë à ce problème. Il est constamment tenté de se sevrer de certains liens pour préserver son individualité, et simultanément tenté de tirer plus intensément sur certains liens pour trouver de nouvelles briques à apporter à la construction de sa vie.

Jeammet souligne qu’une première solution est de multiplier les liens non pas dans leur intensité, mais dans leur quantité.

Meirieu part de l’idée d’autorité : l’adolescent y est réputé rebelle. Or Merieu propose que l’adolescent d’aujourd’hui soit plutôt prompt à se soumettre à des formes d’autorités extrêmes.

Les adolescents s’opposent à certaines formes d’autorités, comme celle basée sur l’ancienneté (parents, famille), l’expertise (professeurs…) ou des valeurs morales (bien commun…) Mais au lieu d’entrer en conflit, ils vont plutôt les ignorer sans débat.

Leurs références sont plutôt sur l’Internet, les vedettes ou simples caïds : des autorités d’emprise, qui se basent sur la jouissance personnelle de ceux qui l’exercent et de ceux qui s’y soumettent. Il détaille en quoi ces autorités d’emprises nuisent à l’individu et à la société.

Mais on retrouve une idée de navigation entre fusion ou solitude. Si les jeunes adhèrent à de nouvelles formes d’autorité, c’est pour se trouver une identité. En s’appropriant l’individu, le groupe lui donne une existence. Les adolescents recherchent cela en réaction à la solitude du « village planétaire » le virtuel et la mondialisation, qui nous noie dans une foule sans fin.

On trouve donc chez Jeammet comme chez Merieu la question de la distance à autrui. Jeammet met en avant la multiplicité des individus comme source d’équilibre entre la fusion et la solitude. Meirieu suggère que ces individus multiples, s’ils forment un groupe, peuvent assujettir à une forme d’autorité nocive.

Merieu alors propose l’éducation comme solution de sortie de cette impasse. En apprenant aux jeunes qu’ils ne sont pas seuls parce qu’ils sont arrivés dans un monde au passé riche. Et en leur enseignant comment interroger ce qu’autrui énonce comme norme, notamment par les deux piliers que sont la démarche expérimentale et la recherche documentaire.

Quête de pseudo

Je n’ai jamais facilement trouvé des pseudos. Voici une de mes dernières idées :

Mon prénom est Fabien, du latin Fabius, “la fève”. En botanique, les fèves sont les légumineuses grasses de la tribu des Fabeae. J’aime cette sonorité ; ainsi soit-il : mon pseudo sera Fabéaé (ou Fabéa, en plus court.)

Par ce baptème je rejoins la famille botanique des Fabaceae, aux cotés des haricots, lentilles et du soja. J’espère être une belle plante ! Les Facaceae sont bien connues des végétariens, car fondamentales pour remplacer nutritionellement la viande !

Fabéaé, la fève. Consommée en grande quantité, elle peut provoquer des crises de favisme. Collectionnée en grande quantitée, elle fait de vous un fabophile.

(Que serait une galettre des rois sans une fève cachée ? Avec la porcelaine du XVIIIe siècle, on a remplacé peu à peu les fèves des galettes par de petits figurines en porcelaine. Mais on a gardé le nom “fève”, parce que c’est un bien beau nom. (Sauf les catholiques, qui ont voulut se démarquer et appellent leurs fèves des “Santons”… pfff ces catholiques…))

Ecrire pour digérer les coups, pour décider de se relever (1300 mots)

Petits mots écrits pour réfléchir, reformuler ce que je vis ces temps-ci.

Ma décision
Pour l’instant, j’opte pour ne pas reprendre un CDD même si j’étais finalement accepté. Il y a eu trop de bêtise systémique et beaucoup trop de méchanceté humaine.  Je dois fuir. La cinquième fois que l’on vous écrase, rester n’est plus du courage, c’est du masochisme. Il faut battre en retraite pour revenir plus fort. Passer le concours, oui, bien sûr. Pour que le statut protège de l’arbitraire. De la folie.

Continuer la lecture de « Ecrire pour digérer les coups, pour décider de se relever (1300 mots) »

ARTICLE 6

Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

 

 

Ut velit mauris, egestas sed, gravida nec, ornare ut, mi. Aenean ut orci vel massa suscipit pulvinar. Nulla sollicitudin. Fusce varius, ligula non tempus aliquam, nunc turpis ullamcorper nibh, in tempus sapien eros vitae ligula. Pellentesque rhoncus nunc et augue. Integer id felis. Curabitur aliquet pellentesque diam. Integer quis metus vitae elit lobortis egestas. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Morbi vel erat non mauris convallis vehicula. Nulla et sapien. Integer tortor tellus, aliquam faucibus, convallis id, congue eu, quam. Mauris ullamcorper felis vitae erat. Proin feugiat, augue non elementum posuere, metus purus iaculis lectus, et tristique ligula justo vitae magna.

 

 

Aliquam convallis sollicitudin purus. Praesent aliquam, enim at fermentum mollis, ligula massa adipiscing nisl, ac euismod nibh nisl eu lectus. Fusce vulputate sem at sapien. Vivamus leo. Aliquam euismod libero eu enim. Nulla nec felis sed leo placerat imperdiet. Aenean suscipit nulla in justo. Suspendisse cursus rutrum augue. Nulla tincidunt tincidunt mi. Curabitur iaculis, lorem vel rhoncus faucibus, felis magna fermentum augue, et ultricies lacus lorem varius purus. Curabitur eu amet.

 

ARTICLE 5

[et_pb_section admin_label=”section”]
[et_pb_row admin_label=”row”]
[et_pb_column type=”4_4″]
[et_pb_text admin_label=”Text”]
Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

 

 

Ut velit mauris, egestas sed, gravida nec, ornare ut, mi. Aenean ut orci vel massa suscipit pulvinar. Nulla sollicitudin. Fusce varius, ligula non tempus aliquam, nunc turpis ullamcorper nibh, in tempus sapien eros vitae ligula. Pellentesque rhoncus nunc et augue. Integer id felis. Curabitur aliquet pellentesque diam. Integer quis metus vitae elit lobortis egestas. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Morbi vel erat non mauris convallis vehicula. Nulla et sapien. Integer tortor tellus, aliquam faucibus, convallis id, congue eu, quam. Mauris ullamcorper felis vitae erat. Proin feugiat, augue non elementum posuere, metus purus iaculis lectus, et tristique ligula justo vitae magna.

 

 

Aliquam convallis sollicitudin purus. Praesent aliquam, enim at fermentum mollis, ligula massa adipiscing nisl, ac euismod nibh nisl eu lectus. Fusce vulputate sem at sapien. Vivamus leo. Aliquam euismod libero eu enim. Nulla nec felis sed leo placerat imperdiet. Aenean suscipit nulla in justo. Suspendisse cursus rutrum augue. Nulla tincidunt tincidunt mi. Curabitur iaculis, lorem vel rhoncus faucibus, felis magna fermentum augue, et ultricies lacus lorem varius purus. Curabitur eu amet.

 
[/et_pb_text]
[/et_pb_column]
[/et_pb_row]
[/et_pb_section]

ARTICLE 4

Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

 

 

Ut velit mauris, egestas sed, gravida nec, ornare ut, mi. Aenean ut orci vel massa suscipit pulvinar. Nulla sollicitudin. Fusce varius, ligula non tempus aliquam, nunc turpis ullamcorper nibh, in tempus sapien eros vitae ligula. Pellentesque rhoncus nunc et augue. Integer id felis. Curabitur aliquet pellentesque diam. Integer quis metus vitae elit lobortis egestas. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Morbi vel erat non mauris convallis vehicula. Nulla et sapien. Integer tortor tellus, aliquam faucibus, convallis id, congue eu, quam. Mauris ullamcorper felis vitae erat. Proin feugiat, augue non elementum posuere, metus purus iaculis lectus, et tristique ligula justo vitae magna.

 

 

Aliquam convallis sollicitudin purus. Praesent aliquam, enim at fermentum mollis, ligula massa adipiscing nisl, ac euismod nibh nisl eu lectus. Fusce vulputate sem at sapien. Vivamus leo. Aliquam euismod libero eu enim. Nulla nec felis sed leo placerat imperdiet. Aenean suscipit nulla in justo. Suspendisse cursus rutrum augue. Nulla tincidunt tincidunt mi. Curabitur iaculis, lorem vel rhoncus faucibus, felis magna fermentum augue, et ultricies lacus lorem varius purus. Curabitur eu amet.

 

ARTICLE 3

Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

 

 

Ut velit mauris, egestas sed, gravida nec, ornare ut, mi. Aenean ut orci vel massa suscipit pulvinar. Nulla sollicitudin. Fusce varius, ligula non tempus aliquam, nunc turpis ullamcorper nibh, in tempus sapien eros vitae ligula. Pellentesque rhoncus nunc et augue. Integer id felis. Curabitur aliquet pellentesque diam. Integer quis metus vitae elit lobortis egestas. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Morbi vel erat non mauris convallis vehicula. Nulla et sapien. Integer tortor tellus, aliquam faucibus, convallis id, congue eu, quam. Mauris ullamcorper felis vitae erat. Proin feugiat, augue non elementum posuere, metus purus iaculis lectus, et tristique ligula justo vitae magna.

 

 

Aliquam convallis sollicitudin purus. Praesent aliquam, enim at fermentum mollis, ligula massa adipiscing nisl, ac euismod nibh nisl eu lectus. Fusce vulputate sem at sapien. Vivamus leo. Aliquam euismod libero eu enim. Nulla nec felis sed leo placerat imperdiet. Aenean suscipit nulla in justo. Suspendisse cursus rutrum augue. Nulla tincidunt tincidunt mi. Curabitur iaculis, lorem vel rhoncus faucibus, felis magna fermentum augue, et ultricies lacus lorem varius purus. Curabitur eu amet.

 

ARTICLE 2

Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

 

 

Ut velit mauris, egestas sed, gravida nec, ornare ut, mi. Aenean ut orci vel massa suscipit pulvinar. Nulla sollicitudin. Fusce varius, ligula non tempus aliquam, nunc turpis ullamcorper nibh, in tempus sapien eros vitae ligula. Pellentesque rhoncus nunc et augue. Integer id felis. Curabitur aliquet pellentesque diam. Integer quis metus vitae elit lobortis egestas. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Morbi vel erat non mauris convallis vehicula. Nulla et sapien. Integer tortor tellus, aliquam faucibus, convallis id, congue eu, quam. Mauris ullamcorper felis vitae erat. Proin feugiat, augue non elementum posuere, metus purus iaculis lectus, et tristique ligula justo vitae magna.

 

 

Aliquam convallis sollicitudin purus. Praesent aliquam, enim at fermentum mollis, ligula massa adipiscing nisl, ac euismod nibh nisl eu lectus. Fusce vulputate sem at sapien. Vivamus leo. Aliquam euismod libero eu enim. Nulla nec felis sed leo placerat imperdiet. Aenean suscipit nulla in justo. Suspendisse cursus rutrum augue. Nulla tincidunt tincidunt mi. Curabitur iaculis, lorem vel rhoncus faucibus, felis magna fermentum augue, et ultricies lacus lorem varius purus. Curabitur eu amet.

 

ARTICLE 1

Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

 

 

Ut velit mauris, egestas sed, gravida nec, ornare ut, mi. Aenean ut orci vel massa suscipit pulvinar. Nulla sollicitudin. Fusce varius, ligula non tempus aliquam, nunc turpis ullamcorper nibh, in tempus sapien eros vitae ligula. Pellentesque rhoncus nunc et augue. Integer id felis. Curabitur aliquet pellentesque diam. Integer quis metus vitae elit lobortis egestas. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Morbi vel erat non mauris convallis vehicula. Nulla et sapien. Integer tortor tellus, aliquam faucibus, convallis id, congue eu, quam. Mauris ullamcorper felis vitae erat. Proin feugiat, augue non elementum posuere, metus purus iaculis lectus, et tristique ligula justo vitae magna.

 

 

Aliquam convallis sollicitudin purus. Praesent aliquam, enim at fermentum mollis, ligula massa adipiscing nisl, ac euismod nibh nisl eu lectus. Fusce vulputate sem at sapien. Vivamus leo. Aliquam euismod libero eu enim. Nulla nec felis sed leo placerat imperdiet. Aenean suscipit nulla in justo. Suspendisse cursus rutrum augue. Nulla tincidunt tincidunt mi. Curabitur iaculis, lorem vel rhoncus faucibus, felis magna fermentum augue, et ultricies lacus lorem varius purus. Curabitur eu amet.

 

Je suis en Afrique.

Atelier d’écriture : “Le participe passé. Impression que l’action est déjà accomplie quand on en prend conscience.” ; “Un souvenir d’un moment étranger, marquant”. Ecrit vers 2016 je crois, mais les évenements décrits datent des années 2000.

Je suis en Afrique

Le car s’est arrêté. Le guide nous a fait descendre. La brousse s’étendait à perte de vue. Ce n’était pas un lieu touristique. Il nous avait emmenés voir sa famille.Les maisons du hameau étaient en terre séchées, du même jaune que le sol de terre battue. Je n’ai d’abord vu personne, les habitants devaient être dans leurs maisons, abrités du soleil. Nous, français, nous sommes mis à transpirer. Manon, la blonde du groupe, s’est couvert la tête. Son châle était bariolé. C’était la plus jolie de toutes. La maison du guide se trouvait une rue plus loin. Il a franchit le portillon et cinq ou six enfants aussi noirs que lui jaillirent de la maison pour venir à sa rencontre. Leurs vêtements étaient déchirés et ils aillaient pieds nus. Certains de mes camarades se sont joints aux effusions. Les enfants se sont mis à rire.Il n’y avait pas de porte au bâtiment, mais à cause de l’intensité de la lumière tropicale, rien n’était visible à l’intérieur. Nous sommes restés dans la cour.J’ai attendu pendant que notre guide conversait avec sa femme et nos moniteurs. J’ai supposé qu’il avait eu besoin de quelque chose chez lui. Il avait donc détourné notre caravane pour cette halte. Il voyageait avec nous depuis une semaine et continuerait pour une autre semaine encore. Peut-être apportait-il l’argent gagné.Certains des adolescents venus avec moi ont rejoints un groupe d’autochtones qui chantonnaient un peu plus loin. Je suis resté là.

J’ai regardé le muret et je l’ai touché. Sous mon doigt, la terre feuilletée s’est effritée. C’est ce souvenir précis qui m’est le plus net : le mur de boue, de matériau si brut, si basique, sodifié par la lumière si intense. Une construction qui n’aurait pu exister chez moi, une construction comme sur une autre planète.

J’ai regardé autour de moi. C’était une rue. Il faisait chaud, et à ce moment j’eus envie de retourner dans le car. Il n’y avait rien à y faire, mais en roulant je pouvais regarder défiler les couleurs vives du paysage. La rue ici était immobile. Je me dis que c’était une rue comme en France, mais autre. J’étais au Mali. La meilleure preuve en était les longues heures d’avion que j’avais dû subir pour venir jusqu’ici. C’était bien que je connaisse l’Afrique.

Après avoir attendu, on nous a fait signe et nous sommes repartis.